Je n'avais sincèrement pas pensé faire un billet sur ce thème, mais ayant publié sur Facebook une vidéo d'Advanced Style hier soir et ayant reçu un accueil positif, je me suis dit, tiens pourquoi ne pas réfléchir un instant à la question.

Quand il y a trois ans mon coiffeur m'a dit : "Madame, il faut vous teindre les cheveux, il y a beaucoup trop de gris, les mèches ne cachent plus rien", j'ai avalé de travers.  Quoi, teindre mes cheveux ?  A mon âge ?  Mais bon s'il n'y a plus d'autres solutions, allons-y.  La galère a commencé ce jour-là, car chaque type de cheveux réagit différement à la teinture et les miens, ils sont passés de blond foncé cendré - autrement dit, un brun souris ou "mousey brown" en anglais - à une variété de roux cuivré.  I can't say I got 50 shades of red so far, but almost...  Et ces roux cuivré, je les ai tous détestés depuis la première seconde, même si, à un certain moment, on me colorait les cheveux avec un gris qui devenait sur moi un brun roux acceptable, car on y ajoutait ensuite beaucoup de mèches blondes.  Jusqu'au jour où j'ai déménagé, je ne savais pas à l'époque que toutes les teintures portaient le même numéro quelle que soit la marque et que la galère a recommencé il y a quelques mois avec un autre coiffeur qui n'a pas trouvé le bon ton et ne voulait pas mettre autant de mèches blondes.  Clash total entre la couleur de base des cheveux et la couleur de mes sourcils.

Et puis j'ai vu ce reportage à la RTBF, qui traitait entre autres de la nocivité des teintures pour cheveux et des allergies dramatiques que celles-ci pouvaient occasionner.  Wake-up call, je vais essayer de passer aux teintures bio.  Certes,  mais excepté une ou deux marques telles Hair Borist, les autres teintures dites bio contiennent encore des produits pétroliers...  Et celles qui n'en contiennent pas ne colorent pas le cheveu, car elles ne peuvent pas pénétrer dans la structure du cheveu...

La solution, comme d'habitude, est en dehors du cadre.  J'ai eu récemment une cliente, presque une amie, qui est venue car elle avait un problème avec ses couleurs.  Elle avait fait une analyse Colour Me Beautiful il y a de nombreuses années et avait été diagnostiquée de type "automne" avec des couleurs chaudes et mordorées.  Mais... les cheveux devenaient assez gris et les couleurs automne lui faisaient un teint plombé digne d'une froide et grise journée de novembre.  Devait-elle teindre ses cheveux ou les laisser tels qu'ils étaient ?  Gros dilemne !  Son analyse de couleurs a démontré qu'elle était désormais dans la palette "froide" donc tout à fait à l'opposé des couleurs qu'elle portait.  Une fois le maquillage posé dans les bonnes couleurs, le drapage a permis de révéler un "nouveau" visage et des associations de couleurs très vibrantes qui la rajeunissaient immédiatement.

Mais surtout, elle m'a téléphoné le lendemain pour me dire qu'avec ses nouvelles couleurs, elle acceptait ses cheveux tels qu'ils sont et qu'elle ne voyait plus l'utilité de faire une coloration.  Un beau remerciement pour mon travail, une révélation pour elle et pour moi par ricochet !

Alors, faut-il ou non teindre ses cheveux ?  

Si vous avez des difficultés à accepter les cheveux gris car vous trouvez que cela vieillit et que cela fait négligé, colorez-les.  Il vous faudra cependant les colorer régulièrement, c'est-à-dire toutes les quatre à six semaines et peut-être encore ajouter quelques mèches pour donner de la texture.  Cela fait un budget coiffure non négligeable mais c'est la solution si vous ne vous reconnaissez plus quand vous vous voyez dans le miroir le matin.

Si vous vous sentez de taille à faire face à vos cheveux gris, si vous acceptez de revoir les couleurs que vous portez, alors optez pour des cheveux non colorés.  Si vous êtes plutôt portée sur le naturel, vous n'aurez pas de problème à vous acceptez telle que vous êtes, c'est l'évolution normale, non ?  Si vous êtes plutôt créative, chic, cela va représenter un chouette défi pour affirmer votre créativité; vous ne voudrez plus paraître 30 ans, vous voudrez paraître stylée et ça, vous le pouvez sans aucun souci avec vos cheveux gris ou blancs car l'âge deviendra un élément secondaire voire périphérique.  

Voyez par exemple Lynn Dell, "the Countess of Glamour" (crédits photos inconnus), une styliste new-yorkaise qui porte son style avec panache - je consacrerai un prochain billet à ces femmes fabuleuses qui nous font aimer l'idée de vieillir : 

 

 

images   images-1

Quant à moi la bobo créative ascendant bio, je trouve que j'ai eu ma dose de teintures et je vais faire le grand saut : pas de coloration la prochaine fois, je vais passer par une période galère avec plusieurs couleurs différentes dans les cheveux mais tant pis, je porterai les turbans et chapeaux que j'affectionne.  Vais-je y arriver ?  Keep you posted.