C'est une décision que vous avez prise - vous en avez marre des teintures ou vous ne voulez pas commencer avec ça - ou que vous avez dû prendre - vous êtes très sérieusement allergique aux teintures.  La conséquence est la même : vos cheveux sont poivre et sel, grisonnants, gris ou blancs. 

Certaines vont objecter : 

- Les cheveux gris, ça fait mamie.  Ca, ça dépend comment on s'habille.  C'es sûr que si on fait pas attention à soi, on fait vite bobonne.  Par contre, quand on fait attention à son style, à son maquillage, à sa coiffure et à ses vêtements, gris, ça rime aussi avec sexy.

- Les cheveux gris, c'est séduisant chez un homme, mais pas chez une femme.  Regardez donc ma sélection de photos ci-dessous et dites-moi si vous trouvez que ces femmes ne sont plus séduisantes.

- Les cheveux blancs, ça devient jaune sale.  Exact.  Pour neutraliser le jaune, le coiffeur applique un rinçage violet.  C'est d'ailleurs pour cela que ma grand-mère, qui était blanche avant cinquante ans, a toujours eu les cheveux mauves.  Mais depuis, les produits ont évolué.

Aujourd'hui, on va donc parler de couleurs.

Un des points principaux à tenir en tête quand on décide de ne pas ou plus colorer ses cheveux, c'est de choisir judicieusement les couleurs que l'on porte à proximité du visage.  Il n'y a pas photo : quand les cheveux deviennent gris, la peau devient rosée ou neutre (ni rosée ni dorée) dans le meilleur des cas.

Avec des cheveux gris, on va porter des couleurs froides et uniqumement des couleurs froides.  C'est-à-dire des bleus marine, saphir, oeuf de cane, royal, pervenche, des roses, des fuschias, des prunes, des pourpres, des pétroles, des verts bleutés, les verts sapin et presque toutes les nuances de gris.

Exit donc les jaunes, les oranges, le corail, le rouge orangé, les verts tirant sur le jaune (vert pomme, citron vert, vert mousse), les camels, les bruns clairs ou foncés.  C'est bien simple, l'effet est désastreux, quelque part entre la jaunisse et le lendemain de la veille.  Washed out, comme on dit en anglais.

Petite démonstration en photos.

Dans la catégorie plus de 60 ans, nous avons cette dame dont j'ai trouvé la photo sur le site d'une agence de mannequins :

 

annabel davis     l6362b

Comme vous le voyez, les couleurs trop ternes sur la photo de gauche lui donnent plusieurs années de plus que sur la photo de droite.

Il y a de nombreuses femmes de plus de cinquante ans qui ont décidé de se montrer telles qu'elles sont... et qui s'en portent très bien pour autant qu'elles choisissent bien leurs couleurs.

images 

     images-5

Le vert jaune lui donne un teint olivâtre, fait ressortir les rides et rend les yeux fatigués... alors que le rouge plus soutenu rend la peau bien mate et fait ressortir les yeux.

 

Unknown-3     Unknown-2    

 

Sur la photo de gauche, elle a l'air pâle, un peu fade et les yeux ne ressortent pas du tout.  Sur la photo de droite, c'est tout le contraire : la peau est mate (ce qui est effectivement sa carnation), les yeux ressortent, le teint est illuminé.  Cela est dû tout simplement à la couleur qui se réfléchit sur le visage.

Unknown_4     caroline_issa_0505

Cette femme s'appelle Ruth Chapman et elle a 52 ans.  Elle a fondé une chaîne de magasins de vêtements de luxe.  Ici aussi, la robe jaune se reflète sur le visage et lui donne un teint et des cheveux jaunâtres alors que le chemisier bleu s'harmonise parfaitement avec son teint et le gris perle très doux des cheveux.

Et puis, il y a bien entendu les moins de 50 ans, celles qui sont devenues grises dans leur jeunesse et qui ont décidé que c'était bien ainsi.

 l7181k    l7181h

Même constat ici, il n'y a pas grand'chose qui fonctionne sur la photo de gauche avec ce brun indéfinissable qui lui donne un air de jeune fille souriante mais trop sérieuse qui veut bien faire alors que la photo de droite, elle, a de l'impact.

images_9  images-10

Terminons par ces deux photos to Sarah Harris, qui sont toutes les deux bonnes quoique la photo de gauche manque un peu de définition.  Elle a la petite trentaine et elle est rédactrice mode chez Vogue UK.  Oui, vous avez bien lu.  Vogue.  La Bible des Fashionistas.  

Sarah Harris ne dit d'ailleurs plus qu'elle a les cheveux gris, mais les cheveux argentés.  Une question de sémantique ? Non, surtout un état d'esprit qui permet d'accueillir plus positivement ce changement.

Dans un prochain post, je vous parlerai de la manière de combiner les couleurs.